Solo un Capitano – le phénomène Francesco Totti

Né le 27 septembre 1976, Francesco Totti est devenu le véritable roi de Rome au niveau du football, le symbole d’une ville et de nombreuses générations. Romain de naissance et de cœur, il a vu au cours de sa carrière 3 papes, 4 présidents de la République et 6 maires dans la Ville éternelle.

2001 – saison du titre. Crédit image: Foot Dimanche

Francesco Totti a été le capitaine de la Roma de 1998 à 2017 et l’un des meilleurs footballeurs italiens de tous les temps et de sa génération. Au cours de sa carrière, Francesco a joué 889 matchs en club et en équipe nationale et a marqué 334 buts. Il a toujours joué sous les couleurs de la Roma où il a marqué 307 buts en 786 matchs. Lors de sa dernière saison sur le terrain, en 2017, le championnat national italien comptait 180 joueurs qui n’étaient pas encore nés lorsque Totti a commencé à jouer.

D’abord surnominé « Er Pupone » pour sa zone d’origine, il est rapidement devenu « Er Capitano », l’incontestable et unique capitaine des Giallorossi. « Il Capitano » a joué 25 saisons et, comme Maldini, il y en a 23 au cours desquelles il a marqué. On compte 250 buts en Serie A avec 619 apparitions.

Francesco Totti est l’un des plus grands buteurs de tous les temps, juste derrière Silvio Piola. Il est également le plus vieux buteur de l’histoire de la Ligue des champions, un record établi à 38 ans et 3 jours avec un but contre Manchester City en 2014.

Un seul capitaine – le phénomène Totti

Il a commencé avec le Fortitudo San Giovanni, une équipe locale, à l’âge de sept ans avant de passer au Smit Trastevere. C’est là qu’il a disputé son premier championnat amateur, bien qu’il ait deux ans de moins que tous les autres.

le jeune Francesco en 89

En 1986, à l’âge de 10 ans, il déménage à Lodigiani où il est entraîné par Federico Mastropietro puis par Emidio Neroni. Ce sont les personnages les plus importants du point de vue footballistique pour le garçon qui allait devenir un phénomène du football italien et l’un des plus forts du monde.

Deux ans plus tard, Lodigiani accepte de le vendre à la Lazio. Au même moment, Gildo Giannini, alors responsable du secteur jeunesse de la Roma, convainc ses parents de renoncer aux biancazzurri en faveur des giallorossi.

En conséquence, à l’âge de 12 ans, il passe de Lodigiani à la Roma et un incident diplomatique s’ensuit avec la Lazio, qui avait déjà un accord avec Lodigiani pour le très jeune Totti. Suite à la dispute entre les trois clubs, le vice-président Rinaldo Sagramola et le directeur sportif Enzo Di Maio ont accepté de laisser partir deux joueurs de la Roma pour plus de 300 millions de lires à Lodigiani afin de prendre le jeune futur capitaine des Giallorossi. Il n’a jamais quitté la Roma depuis.

Francesco Totti – 25 ans avec la Roma

Totti à 16 pour son premier match avec les rossonneri

En 1993, il remporte son premier succès avec l’Allievi Scudetto, puis, avec Luciano Spinosi, il gagne la Coppa Italia. L’avis des entraîneurs était unanime, le jeune homme avait un talent naturel et était souvent appelé par tous les agents de la région. La même année, il fait ses débuts en Serie A, à l’âge de 16 ans, en mars 1993, lorsque Vujadin Boskov le fait jouer dans les dernières minutes du match Brescia – Roma qui se termine par un score de 2-0 pour les Giallorossi.

En 1994, Francesco rencontre Carletto Mazzone à Trigioria, qui le lance dans l’équipe des grands et qui restera toujours un point de référence pour le grand footballeur. Le 4 septembre 1994, il marque son premier but au Stadio Olimpico contre Foggia et signe également ses débuts chez les grands. Cette saison, il a fait 21 apparitions avec un total de quatre buts.

À partir de la saison 1995-96, Totti est devenu le titulaire de la Roma et a marqué son premier but en coupe d’Europe.

Le point culminant de sa carrière dans les équipes de jeunes de la Squadra Azzurra est le titre européen des moins de 21 ans qu’il a remporté avec Cesare Maldini en finale contre l’Espagne le 31 mai 1996.

1997 – l’année ou Totti aurait du être vendu à la Samp’

Le conte de fées du numéro 10 de la Roma a commencé, avec des moments bons et difficiles.

Le premier moment sombre n’a pas mis longtemps à arriver. En 1997, l’Argentin Carlos Bianchi arrive à la Roma et s’apprête à le vendre à la Sampdoria ou à l’Ajax parce qu’il ne le « voit » pas.

Après une performance remarquable lors du tournoi de la Ville de Rome contre l’Ajax, le danger s’est éloigné, tout comme l’entraîneur argentin. Pour le reste de la saison, Nils Liedholm a repris le poste de manager.

L’équipe a terminé la saison à la 12e place sous la direction de Nils Liedholm et Totti a acquis une telle position qu’il a été considéré comme le point de départ de la reconstruction de l’équipe.

Il était déjà décidé qu’il resterait avec les Giallorossi jusqu’à la fin de sa carrière.

Deux ans avec Zeman, et le conte de fées continue

Avec l’arrivée de Zdenek Zeman sur le banc des Giallorossi, Totti a connu une période florissante et a mûri tant sur le plan technique que psychologique. Le coach a su exploiter le talent et l’expérience du joueur de Porta Metronia.

Le surnom de Pupone ne lui convient plus, Totti devient le porte-drapeau de la Roma.

Il s’ensuit une période d’entraînement rigoureux qui exige beaucoup de discipline et de détermination, mais Totti se montre compatible avec les schémas du nouvel entraîneur. En se montrant prêt à faire des sacrifices, il est non seulement devenu plus complet, tant physiquement que mentalement, mais aussi plus charismatique et prêt à assumer un rôle plus responsable dans l’équipe.

Et la magie opère, Zeman fait passer Totti de trequartista à trident offensif sur la gauche, il n’y a plus de doutes, tout le monde s’accorde à dire que nous sommes devant un phénomène du football international.

Et Francesco a répondu par une pluie de buts et de prix gagnés, il a refusé le surnom de Pupone et depuis 1998 l’équipe le récompense avec le brassard de capitaine.

Francesco Totti a reçu le maillot numéro 10 et a été proposé au sélectionneur de l’équipe nationale, Cesare Maldini, pour la Coupe du monde 1998 en France. Le 31 octobre 1998, Totti reçoit le brassard de capitaine et est nommé Guerin d’oro.

Zeman est remplacé par Capello et Totti reçoit le prix du meilleur jeune joueur.
Lors de la nouvelle saison, la Roma est dirigée par Fabio Capello à la place de Zeman, qui décide de construire une équipe gagnante en commençant par Totti.

Lors de la saison 1999-2000, les Giallorossi ont terminé le Scudetto à la sixième place et Totti a remporté le prix du meilleur jeune joueur de l’Associazione Italiana Calciatori (AIC).

La saison suivante, Totti, Gabriel Batistuta et Vincenzo Montella forment le « trio des merveilles ». En 2000/01, les Giallorossi ont terminé la première moitié de la saison en tant que champions d’hiver et sont restés en tête dans la seconde moitié de la saison.

Avec un match nul dans les 10 dernières minutes à Naples, les Giallorossi avaient une dernière chance de remporter le Scudetto contre Parme à domicile. Dans un Stadio Olimpico à guichets fermés, le trio Totti-Batistuta-Montella a remporté une victoire 3-1 qui lui a valu le titre de champion d’Italie.

le but du titre pour le capitaine et toute la ville de Rome – 2001

Une saison au cours de laquelle Francesco a marqué 13 buts, dont un spectaculaire coup du gauche contre l’Udinese. Il est à nouveau désigné comme le meilleur footballeur italien par l’AIC et est également nommé pour le Ballon d’Or.

Confirmation internationale et Supercoupe d’Italie

Il a été appelé par Dino Zoff pour l’Euro 2000 et a gagné le maillot Azzurri en tant que titulaire. Avec le championnat d’Europe joué en Belgique et en Hollande est venue la confirmation internationale. Après le coup de tête contre la Belgique, le but contre la Roumanie et celui contre la France de Zidane, la consécration internationale est définitive.

Mais celui dont le monde entier se souvient est la cuillère de pénalité contre la Hollande en demi-finale à Amsterdam.

L’histoire retiendra quand même qu’en finale, les italiens ont ouvert le champagne trop vite. David Trezeguet pour l’éternité 🙂

La Supercoupe d’Italie 2001

En août 2001, il a remporté la Supercoppa Italia lors d’une finale Rome-Fiorentina jouée à domicile et qui s’est terminée sur le score de 3-1. Cette saison, Totti n’était pas au mieux de sa forme mais malgré cela, il a marqué 8 buts dont un fantastique tir de 25 mètres contre la Lazio.

Les Giallorossi ont terminé le Scudetto à la deuxième place avec seulement un point de retard sur la Juventus qui a remporté le championnat avec les points de son dernier match.

Le but le plus important de Totti est sans aucun doute celui contre Parme le 17 juin 2001, qui a permis aux Giallorossi de remporter leur troisième Scudetto.

La Supercoppa glanée par la Roma – 2001

Totti se confirme en tant qu’avant-centre

Lors des saisons suivantes, 2002-2003 et 2003-2004, il a pu confirmer son rôle d’avant-centre, arrivant à la fin de la saison avec 14 et respectivement 20 buts marqués. En 2003, Totti a remporté deux Oscars du football AIC, celui du meilleur footballeur italien et celui du meilleur footballeur en général.

La Roma a atteint la finale de la Coppa Italia 2002/03, qu’elle a perdue contre l’AC Milan malgré les 3 buts de Totti entre le match aller et le match retour. Les Giallorossi ont également terminé à la deuxième place lors de la saison 2003/04, toujours derrière l’AC Milan.

Avec ses exploits, Totti avait déjà gagné le cœur de tous et le respect de ses collègues. Pour comprendre à quel point il est aimé, il suffit de se rappeler la voix de Carlo Zampa les rares fois où il est remplacé sur le terrain : « Peuple des Giallorossi, debout. Le capitaine sort. Et plus de 70 000 personnes au Stadio Olimpico se sont levées pour leur rendre hommage.

Pelé a déclaré : « Totti est l’un des plus grands artistes du football moderne.

Le Soulier d’or, 2 Coupes d’Italie et le mariage

Lors de la saison 2004-2005, Francesco Totti a battu le record de Roberto Pruzzo et est devenu le meilleur buteur du championnat dans l’histoire de la Roma. Malgré les excellents résultats de Totti, la Roma a terminé la saison à la huitième place.

Luciano Spalletti est arrivé en juin 2005 et en novembre de la même année, Totti est devenu la vedette. Sous la direction de Spalletti, la même année en octobre, Totti réussit à marquer une cuillère de l’extérieur de la surface contre l’Inter, qui deviendra le but le plus spectaculaire de sa carrière.

FRAN CES CO – un goal pazzesco !

Le 19 juin 2005, le capitaine a épousé la présentatrice de télévision Ilary Blasi. Les droits de diffusion en direct sur Sky TG24 ont été donnés à une œuvre de charité.

Malheureusement, en février 2006, lors du match retour contre Empoli, suite à une intervention de Richard Vainigli, Francesco a subi une grave blessure au péroné de la jambe gauche. Cet accident l’a tenu à l’écart de l’action pendant toute la seconde moitié de la saison.

La première saison sous la direction de Spalletti a été très positive, la Roma a réalisé un record de 11 victoires consécutives puis a perdu la finale contre l’Inter 3-1.

Francesco Totti célèbre la victoire face à la France lors de la 2006 FIFA World Cup. Olympic Stadium in Berlin.

2006 Totti remporte la Coupe du monde

Pas encore totalement rétabli, Totti a participé à la Coupe du monde 2006 en Allemagne, où sa présence a été cruciale pour la victoire historique de la Coupe du monde. L’année suivante, Totti a déclaré sa retraite de l’équipe nationale afin de se consacrer au club des Giallorossi.

Malgré cette blessure, il a terminé le championnat 2006/2007 avec 26 buts et le titre de meilleur buteur.

Lors de la saison 2007/08, avec 26 buts marqués en championnat et 32 sur l’ensemble de la saison, Totti a battu son propre record. Parmi eux, le but contre la Sampdoria a fait lever les tribunes de tout le stade Ferraris.

Lors de la saison 2008-09, Totti est devenu le meilleur buteur de l’histoire de la Roma avec 175 buts lors du match Roma contre Lecce.

Avec 175 buts cette saison, il a battu le record d’Amedeo Amadei et est entré dans le top 10 des buteurs italiens.

Il a terminé la saison 2009/10 à la deuxième place, mais ce fut une année pleine de controverses pour Totti. Lors de la finale de la Coppa Italia, perdue face à l’Inter, il balance un ballon à Mario Balotelli, qui sera ensuite déféré devant le procureur fédéral, Stefano Palazzi.

Lors de la saison 2010-2011, il a atteint 211 buts en Serie A et est devenu le joueur ayant marqué le plus de buts sous le même maillot. Il a battu le record de 210 buts de Gunnar Nordahl. Il continue de battre des records et lors de la saison 2012-2013, on le retrouve derrière Silvio Piola, à la deuxième place.

Lors des saisons 2013-14 et 2014-15, la Roma a de nouveau terminé à la deuxième place, derrière la Juventus. Totti a marqué 8 buts dans chaque ligue et en Ligue des Champions contre Manchester City il a atteint un nouveau record, à 38 ans et 3 jours il est devenu le joueur le plus âgé à marquer dans un match de Ligue des Champions. Il a ainsi devancé le Gallois Ryan Giggs.

A 38 ans et 3 jours il est devenu le joueur le plus âgé à marquer dans un match de Ligue des Champions. Il a ainsi devancé le Gallois Ryan Giggs.

11 buts en 40 matchs et un selfie sous la Curva Sud pour célébrer le match nul 2-2 contre la Lazio.

En janvier 2015, avec 11 buts en 40 matchs, il devient le meilleur buteur des derbys de la Roma, tant en championnat qu’en match officiel.

Selfie avec la cura Sud de l’Olimpico pour Totti

En septembre de la même année, il atteint les 300 buts en carrière.

Cette saison commence par quelques mésaventures avec Luciano Spalletti, notamment en raison de divers problèmes physiques qui limitent son endurance sur le terrain. En avril 2016, lors du match contre le Torino, il marque à 22 secondes de la fin pour marquer à nouveau quelques minutes plus tard.

Il renverse la situation également lors du match contre le Genoa en marquant son 21ème but sur coup franc. Il rejoint le record de Roberto Baggio en tant que 4ème joueur italien à avoir marqué le plus de buts sur coup franc en Serie A.

La même année, il est devenu le troisième joueur à atteindre 600 matchs en Serie A. En revanche, il a fait 100 apparitions dans les compétitions de clubs de l’UEFA avec le match contre l’Austria Vienne.

Dernier match de Totti et adieu aux supporters

Le 28 mai 2017, Francesco Totti a joué son dernier match sur le terrain sous le maillot de la Roma.

Il a terminé sa carrière lors du match contre le Genoa avec 619 apparitions en Serie A. À la fin du match, au Stadio Olimpico, les supporters et toute l’équipe ont rendu hommage à l’unique capitaine par une émouvante fête d’adieu.

Dernier match de Totti et adieu aux supporters

Francesco Totti – l’homme des records

Francesco Totti, c’est tous ces chiffres qui représentent sa carrière spectaculaire mais aussi le gars simple et sympa que l’on voyait à la télévision.

But le plus rapide – 20 avril 2016 lors du match contre le Torino, Totti marque 22 secondes après son entrée sur le terrain.

Avec 618 apparitions en championnat, il devient le 3e joueur le plus titularisé après Paolo Maldini et Gianluigi Buffon.

786 matchs joués sous le maillot de la Roma.

619 apparitions en Serie A sous les couleurs des Giallorossi.

Totti est le joueur le plus âgé à avoir marqué dans un match de la Ligue des champions.

Le seul joueur à avoir marqué 307 buts en matches officiels avec la Roma.

Totti est le joueur ayant disputé le plus grand nombre de matches dans les compétitions de clubs de l’UEFA avec 103 matches joués.

Avec Luca Toni, il est le seul joueur italien à avoir remporté le Soulier d’or.

Totti est le joueur qui a marqué le plus de buts dans le derby de la Roma au cours de la saison avec 11 et il égale Dino da Costa au total des matchs officiels.

Si vous êtes fan de Francesco Totti, notre sweat hommage à son but du titre en 2001 vous plaira certainement. Pour le découvrir cliquez ici

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Comments (

0

)

Blog at WordPress.com.