Le Vélodrome, un stade à la ferveur trop lourde pour les joueurs de l’OM ?


Si on regarde l’exercice 2021-2022 de l’Olympique de Marseille, on peut penser que la saison est normale pour le club phocéen. Visent la qualification en Ligue des Champions (qualifiés pour les barrages à 1 journée de la fin), terminent demi-finalistes de l’UEFA Conference League ou encore quarts de finalistes de la Coupe de France, les hommes de Jorge Sampaoli réalisent plutôt une bonne saison. Mais pourtant, si vous posez la question à un supporter qui ne va voir que les matchs au Vélodrome il vous dira que son équipe de cœur est triste à voir jouer et qu’elle ne répond pas aux exigences de ses fans qui, comme nous le savons tous, sont probablement ceux qui sont le plus attachés et le plus présents pour leur équipe.

Et quand on regarde de plus près, cette saison en Ligue 1, l’OM n’est que la 9ème meilleure équipe à domicile avec 29 points en 18 matchs avec en moyenne 1.6 points remportés par rencontre disputée dans l’enceinte du Vélodrome. À titre comparatif, Nantes, Strasbourg ou encore Lens réalisent de meilleures performances lorsqu’ils évoluent « à la maison » (Nantes : 36 points, Strasbourg : 38 points et Lens : 33 points). Pourtant, à l’extérieur, Marseille est la meilleure équipe de Ligue 1

Quelle est donc la cause de ce moins bon niveau à domicile ?


L’effectif de cette année est-il suffisamment expérimenté pour ce genre d’ambiances ?

Certains joueurs sont-ils trop jeunes et donc trop peu expérimentés pour disputer des rencontres dans une antre comme celle de l’OM ? La moyenne d’âge de l’effectif n’est que de 24.2 ans (transfermarkt.fr). Sampaoli a même aligné cette saison le 3ème XI le plus jeune de l’histoire du club phocéen avec une moyenne de 23.4 ans face à Clermont lors de la victoire 1-0 (à l’extérieur) le joueur le plus âgé présent sur le terrain était Luan Peres (27 ans).


La ferveur est-elle trop puissante tout simplement ?

L’Orange Vélodrome est rempli en moyenne à quasiment 90 % cette saison. Cette ambiance peut certes pousser les hommes sur le terrain à devenir des soldats mais pour autant n’est-elle pas la cause de tétanisation chez certains ?

Omar Sy confie même, aux micros de RMC Sport qu’il est impressionné par l’ambiance du stade. L’acteur français qui, plus jeune, allait également voir des matchs au Parc des Princes, confie à RMC les raisons pour lesquelles il est attaché au club phocéen.

Arrivé au club en 2018, Kevin Strootman se confie lui aussi dans une interview pour RMC Sport sur l’ambiance de l’Orange Vélodrome.

Faire des résultats au Vélodrome, une motivation supplémentaire pour les adversaires des Marseillais ?

S’imposer au Vélodrome pour certains, c’est se dire que tu peux gagner dans n’importe quel autre stade. C’est le cas pour Peter Bosz (coach de l’Olympique Lyonnais) qui, à la suite de la démonstration (3-0) lors du derby entre les deux Olympiques, s’est exprimé pour Prime Video en disant « Quand tu peux gagner à Marseille normalement tu peux gagner les autres matchs aussi » (source : Le Parisien). Antoine Kombouaré avait également à cœur de réussir un gros coup avec son équipe de Nantes puisqu’il dira « Je veux qu’on fasse un grand match et qu’on ramène un résultat. ».

Laisser un commentaire Annuler la réponse.