Calendrier de l’avent spécial Coupe du Monde #4 – De Ketelaere 

Allez on est parti sur notre lancée du calendrier de l’avent spécial Coupe du Monde 2022 avec la mise en avant d’un joueur belge une fois. Focus sur le milieu offensif du Milan AC, Charles De Ketelaere. From Bruges to Ligue des Champions contre le PSG pour perdre 5 buts à 0. De quoi avoir le seum ?

Qui es-tu Charles du plat pays ?

Charles De Ketelaere s’est d’abord fait un nom en Belgique du côté de Bruges, sa ville natale. Né en 2001, De Ketelaere fait donc figure de « vieux » dans notre liste de wonderkid pour cette Coupe du Monde. A 21 ans, le belge compte plus de 130 matchs en pro et une dizaine de sélection avec son pays, pour seulement 26 buts au total (dont 1 seul avec la Belgique). Un peu maigre pour un joueur offensif.
Mais alors pourquoi on en fait autant sur ce gars ? Retour sur son parcours.

De Ketelaere a effectué ses débuts en senior en Coupe de Belgique, lors d’une rencontre opposant le Club Bruges au Francs Borains le 25 septembre 2019. De Ketelaere a inscrit son premier but senior en club sous le maillot du Club Bruges, face à Zulte Waregem le 5 février 2020 en Coupe de Belgique. Après avoir débuté sous le maillot de l’équipe de Belgique face à la Suisse en novembre 2020, De Ketelaere devrait être du voyage au Qatar.
En effet, dans son pays, c’est un joueur qui a eu quelques reconnaissances. Comme le fait d’être désigné Jeune joueur belge de l’année à deux reprises, Soulier d’Or Belge (troisième place)et a été élu Jeune joueur de l’année de Pro League de Belgique. On parle même de lui comme le successeur de Kevin De Bruyne.

Quelques chiffres sur Charles De Keteleare

Charles De Keteleare c’est un transfert de Bruges à Milan pour un montant de 32 millions d’euros déjà. Pour son premier match, certes amical, avec Milan, le mec a planté un triplé en moins de 30 minutes. Bon depuis avec Milan c’est un peu plus compliqué mais on y reviendra.

Avec le club de Bruges la saison passée, De Ketelaere a disputé 39 matches de championnat, inscrivant 14 buts et effectuant 9 passes décisives.

Le jeune belge a connu sa première sélection avec son pays lors d’un match amical en novembre 2020. Il est entré en cours de jeu à la place de Hazard (Thorgan). Ce n’est qu’un an plus tard, il inscrira son premier (et unique pour le moment) but avec la Belgique. En attendant la Coupe du Monde ?

Ce qui le rend spécial ?

Charles De Keteleare suscite beaucoup d’engouement et d’attente. En Belgique déjà, de part son éclosion dans le championnat national. Mais aussi au Milan AC. Pas étonnant pour un joueur arrivé pour plus de 30 millions. On attend de lui qu’il devienne le nouveau Kaka. Pour le moment il prend plutôt les traces du nouveau Gourcuff par contre. Surtout quand son coach annonce qu’il « a peur de jouer au football ». En plus il parait qu’il est doué au tennis. Vraiment il a tout pour nous rappeler notre Yoann national.

Sur le papier, pourtant, le belge a tout pour plaire. Une belle gueule, il est grand et fin, un gaucher élégant sur le terrain. Le côté marketing est bien présent.
En plus de sa grande taille, « Carlito » brille par son agilité et sa rapidité d’exécution. Dans la zone des 18 mètres, il a le sang-froid nécessaire pour prendre la bonne décision et le talent pour l’exécuter.

Dans quel club on le verrait bien évoluer ?

Aujourd’hui Charles De Keteleare évolue en Série A, au Milan AC, mais visiblement les débuts sont difficile. Du coup, on le verrait bien rejoindre un de ses compatriotes en Allemagne, Thorgan Hazard au Borussia Dortmund. Le championnat allemand correspondrait bien au style de De Keteleare. Mais bon on lui conseille quand même de persévérer à Milan, c’est quand même sympa d’alimenter Zlatan ou Giroud en caviar.

Notre prono pour la Belgique au Mondial ?

La Belgique a hérité d’un groupe assez homogène pour la Coupe du Monde, avec tout de même la présence des vices champions du monde Croate. Pour autant, nos voisins belges devraient logiquement sortir de leur groupe, idéalement en tête. Par contre en huitième, les belges devraient tomber contre un gros comme l’Allemagne ou l’Espagne. Et là ça risque d’être plus compliqué. A force de dire que la Belgique a une génération pour gagner, les années passent pour les anciens 3e du dernier mondial. Un stop en huitième cette année serait logique pour l’équipe de Courtois.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Comments (

0

)

Blog at WordPress.com.