Calendrier de l’avent spécial Coupe du Monde #15 – Bilal El Khannouss

Au début comme pépite du Maroc pour ce mondial, on voulait te parler de Ez Abde mais comme il va pas faire la compétition, on a attendu la surprise du sélectionneur Bilal El Khannouss. Tu n’as certainement jamais entendu parler de ce jeune joueur donc on va te le présenter. Salam Bilal.

Bilal El Khannouss ? Qui c’est celui là encore ?

Bilal El Khannouss est né en 2004 dans la commune de Strombeek-Bever, en région flamande, il possède les deux nationalités, belge et marocaine.
Il passera dix ans de sa formation de footballeur au Royal Sporting Club Anderlecht, de 2009 à 2019. Après une opportunité de signer à Genk, le voilà sous contrat jusqu’en juin 2026 avec le club belge.

À 18 ans il est le maestro de Genk. Pourtant, El Khannouss n’a disputé son premier match professionnel que le 21 mai dernier, face à Malines. Maintenant, il est titulaire presque indiscutable dans la formation de Genk.

En sélection, Khannouss a joué pour les Espoirs de la Belgique en U15, U16, U17 et U18. Pourtant c’est bien avec les lions de l’Atlas que El Khannouss va se rendre au Qatar.

Quelques stats de Bilal

Voilà ce que donne Bilal en club, dans le championnat Belge.

En sélection, Bilal El Khannouss rentre dans l’histoire du Maroc avec cette coupe du Monde 2022. Il devient le plus jeune joueur à être sélectionné pour une Coupe du Monde à 18 ans.

Il a quoi de si spécial ce El Khannouss ?

Bilal El Khannouss a été classé 10e meilleur joueur né en 2004 par l’Observatoire du football.

El Khannouss est un meneur de jeu d’assez grande taille, de grande classe, très bon techniquement et qui a tendance à apporter des solutions de profondeur à son équipe. Dans sa palette, il ne lui manque que cette capacité à marquer des buts pour en faire un joueur capable de faire vraiment basculer un match à n’importe quel moment !

Quelle suite pour Bilal ?

Alors qu’il connait seulement ses premiers mois en tant que joueur professionnel, on va prendre le risque de se mouiller et de voir dans quel club on le verrait bien continuer sa carrière à moyen terme.
Même si en Belgique, les observateurs ont vite fait de le comparer à Kevin De Bruyne, pour le moment en tout cas, la marche « Manchester City » semble bien trop haute pour El Khannouss.
Avec son profil, le jeune marocain pourrait s’épanouir en Bundesliga, dans un club comme Dortmund ou Leipzig par exemple. Ce qui lui permettrait d’avoir aussi une belle visibilité pour ensuite viser plus haut, si son potentiel le permet.

Notre prono pour le Maroc à la Coupe du Monde ?

Samuel Eto’o voit la sélection du Maroc arriver jusqu’en finale de cette compétition, pour ensuite perdre contre le Cameroun. De notre côté, on va essayer d’être un peu plus réaliste que l’ancien attaquant du Barca et du Real.
Le Maroc est tombé dans le groupe F, avec le Canada, la Belgique mais également les vices champion Croate. Un groupe pas facile à aborder sur le papier. Si le Maroc est armé pour s’imposer contre le Canada, contre la Belgique et la Croatie il faudra hausser son niveau de jeu pour obtenir un résultat favorable. Mais rien d’insurmontable ! La deuxième place du groupe F doit être un objectif pour le Maroc de Walid Regragui ! C’est tout ce qu’on leur souhaite en tout cas ! Comme on dit « One Two Three, viva le Maroc aussi » !

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Comments (

0

)

Blog at WordPress.com.