Blaise Matuidi se lance dans le web 3.0 et les cryptomonnaies

Même spécialiste du football, il est difficile de résister au charme du web 3.0 : en effet, le milieu de terrain français Blaise Matuidi a annoncé le lancement d’un nouveau fonds d’investissement baptisé « Origins » afin de miser sur des startups évoluant dans des secteurs tels que le Web 3.0, les cryptomonnaies ou encore le jeu vidéo.

Baptisé Origins, ce fonds d’investissement se concentrera sur le soutien aux startups du Web3, des jeux vidéo et des crypto-monnaies. Le fonds a été lancé en collaboration avec Ilan Abehassera, cofondateur et PDG de Dots, Salomon Aiach, responsable de la branche française du fonds allemand Earlybird, ainsi que Yohan Benalouane, ami d’enfance de Matuidi qui joue pour le club de football grec Aris Salonique.

« Mon intérêt pour la technologie a commencé il y a quelques années. Quand je suis arrivé aux États-Unis, j’ai rencontré Ilan qui m’a aidé à faire quelques investissements. C’est alors que nous avons eu l’idée de créer Origins. Avec tous les individus qui contribuent au fonds d’investissement et, grâce à leur popularité avec quelque 160 millions de fans actuellement, nous pouvons être le fer de lance de très belles histoires », explique Blaise Matuidi, le champion de la Coupe du monde 2018.

Origins réunit des personnalités de renommée internationale. Parmi elles, plus de 50 athlètes comme Paulo Dybala, N’Golo Kanté, Olivier Giroud, Presnel Kimpembe, Kingsley Coman, Miralem Pjanic ou encore Antoine Dupont. Le fonds est également soutenu par plusieurs personnalités du monde des affaires.

« Les footballeurs ne sont pas très engagés dans le secteur technologique alors qu’ils sont de grands consommateurs [de produits technologiques]. Nous allons les aider à investir dans ce secteur […] Ils doivent être conscients que les footballeurs ont des carrières courtes et qu’ils doivent donc planifier leur avenir », déclare Blaise Matuidi.

Ilan, Salomon et moi apprenons « tous les jours ». « On le fait par étape comme cela se fait pour les carrières de footballeurs. Ce qu’il nous reste à faire, c’est de gagner la coupe du monde des startups », ajoute-t-il.

Origins prévoit de miser 100 000 à 500 000 euros dans des projets en phase de démarrage, mais sa capacité d’investissement globale n’a pas encore été divulguée. Elle a déjà investi dans deux projets. Le premier est Ugami, qui fournit des solutions financières et des récompenses aux joueurs, tandis que le second est Yumon, une plateforme NFT. Le fonds cherchera à investir dans 15 à 20 jeunes pousses et et prévoit de consacrer un ticket de participation allant de 100 000 à 500 000 dollars.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Comments (

0

)

Blog at WordPress.com.