BeNeliga, la ligue de la Belgique et les Pays-Bas

Cela fait beaucoup de temps que l’on a pas écouté des propositions d’unification de ces deux ligues. Mais ces dernières semaines les clubs belges ont enfin voté pour cette création.

Le président de la Jupiter Pro League, Peter Croonen, a assuré qu’il existe un «support unanime» et que «désormais, la direction de la Pro League aura un rôle actif à ce sujet». Il paraîtrait que dans trois ans on pourrait regarder un match entre l’Ajax et Genk et ça ne sera pas dans la Ligue des Champions mais en championnat national. Même si différentes informations sur ce sujet ont été publiées, il est probable que la quantité des clubs soit répartie selon la population des pays. 12 équipes des Pays-Bas et 8 de la Belgique, il y aurait quelques clubs confirmés (Ajax, Feyenoord, PSV Eindhoven, AZ Alkmaar, FC Utrech, Vitesse, Anderlecht, Brugge, RC Genk, AA Gent et Standard Liège), le reste des équipes joueront un tournoi pour rejoindre la BeNeliga. Des meetings seront organisés entre Eredivisie et la Jupiter Pro Ligue, la KNVB, l’Union Royale Belge des Sociétés de Football Association et aussi l’UEFA avec la finalité de la création de ce nouveau championnat européen. L’un des objectifs de ce projet c’est d’éviter la fuite des talents car presque tous les joueurs des sélections nationales de ces deux pays jouent dans des équipes hors de ces deux championnats. Quant à l’économie, entre 250 et 400 millions d’euros pourraient être obtenus grâce à la vente des droits audiovisuels, de cette façon, on multiplie par cinq les bénéfices actuels.

Il faut rappeler que le président de Standard Liège, Roland Duchâtelet, a assuré durant l’année 2012 que si ce projet d’unification venait à échouer, il demanderait à adhérer à la Ligue 1 car le foot belge n’aurait pas la capacité à se développer seul.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.