A quoi va ressembler le nouveau projet du PSG ?

La planète football l’attendait avec impatience, pour la dernière journée de Ligue 1, Kylian Mbappé a annoncé son choix de prolonger l’aventure avec le Paris Saint-Germain pour 3 années supplémentaires. Le natif de Bondy va donc rester le joueur phare de l’équipe de la capitale mais aussi, et surtout, le symbole d’un PSG qui va « changer » de projet. Ce projet qui n’a pas encore été présenté par les dirigeants parisiens mais dont on peut deviner les grandes lignes. Analyse.

Un nouveau projet qui va dépendre de l’entraineur ?

Dans une équipe de foot, il apparait comme logique que l’identité du jeu dépende de l’entraineur, de ses choix, de sa tactique … Depuis l’arrivée des Qataris au PSG, le club a déjà connu plusieurs entraineurs avec des profils différents.
On a eu le gros calibre avec Ancelotti, l’entraineur français prometteur avec Laurent Blanc ou encore des entraineurs « en devenir » qui devait franchir un cap au PSG (Emery, Tuchel ou encore Pocchettino). Problème, ils ont tous été remercié les uns après les autres sans qu’on leur laisse le temps nécessaire.
Au Qatar, on sait que le rêve ultime serait Guardiola mais cela semble compliqué. Zidane apparait également comme un candidat crédible et possible pour prendre le PSG mais tout le monde sait qu’il rêve surtout de l’équipe de France …
Avec l’arrivée annoncée de Luis Campos en tant que directeur sportif, on voit sortir des nouveaux noms, Ruben Amorim du Sporting ou encore Sergio Conceição de Porto. Au delà des résultats obtenus par ces 2 protagonistes, on peut voir qu’une certaine philosophie se dégage.

Pour Amorim, il faut que dans un vestiaire tout le monde parle la même langue. Dans une interview accordée à RMC, Kylian Mbappé précisait que ce qu’il manque aujourd’hui au PSG pour gagner, c’est une âme, un esprit d’équipe. Quoi de mieux qu’un vestiaire qui parle la même langue pour créer cette émulation ? Un exemple frappant de réussite est ce qu’il s’est passé du côté du Milan AC cette saison. On peut voir encore lors du dernier match, Zlatan Ibrahimovic s’adresser à tout le vestiaire en italien. Vous avez le souvenir d’un discours du Z en français quand il était au PSG ? Moi, pas. Le suédois s’exprimait en anglais constamment.

Pour Conceição, on voit surtout le fait que ce soit un homme « à poigne », sur le papier il apparait comme quelqu’un capable de gérer les stars parisiennes. Que tu sois Neymar ou Michut, pour lui même combat.

Reste des rumeurs comme Galtier (qui parait assez improbable) ou encore Conte, mais si je devais donner un avis, un nom qui collerait bien avec ce nouveau projet qui se dessine au PSG, ce serait Thiago Motta. Depuis son départ en tant que joueur, Paris a du mal à lui trouver un successeur et si c’était lui qui trouvait le meilleur candidat à sa succession en revenant ?

Quel mercato pour le PSG ?

Avec cette nouvelle ère qui s’annonce, le PSG va chercher à se « débarrasser » de certains indésirables. Bon nombre de joueurs sont ciblés mais comme dirait Romain Molina, « la soupe est bonne » au PSG donc pas évident de trouver une porte de sortie.
Prenons le cas de Neymar par exemple, le brésilien ne sera pas retenu en cas d’offres d’après les annonces récentes. Mais aujourd’hui qui a les moyens d’accueillir le brésilien ? Qui aurait envie de miser sur lui ?

Concernant le reste des départs, on sait déjà que Di Maria ne portera plus les couleurs du club la saison prochaine, mais il y a d’autres candidats au départ.

Au rayon des arrivées, le PSG a toujours des tas de noms qui lui sont associés et souvent des noms « clinquants ». Depuis plusieurs mois on entend parler de la rumeur Pogba par exemple, ce profil correspond tout à fait à l’ancien projet du PSG pour le coup. Si on se projette sur ce nouveau projet, à la place d’un Pogba, Paris devrait plutôt se positionner sur Aurélien Tchouameni. Pourquoi lui à la place de Pogba ? Pour simplifier, Pogba serait plutôt une recrue « marketing ». Cela n’enlève en rien son talent mais Tchouameni correspond à un profil de jeune français prometteur, pas un ego de plus à gérer dans un vestiaire mais pourtant un joueur talentueux. Si on regarde en arrière, Leonardo avait préféré se positionner, l’été dernier, sur Wijnaldum, la trentaine avec l’expérience des grands rendez-vous, plutôt que sur Camavinga qui est sensé être l’avenir du football français à son poste.

Un nom revient également avec insistance, il s’agit du français Ousmane Dembélé. On peut penser que ce recrutement s’insèrerait dans le nouveau projet du club. Il est français, talentueux, encore jeune (moins de 25 ans) et il est originaire de la région (Evreux en vrai c’est en Normandie). Ce recrutement sera aussi certainement validé par un Kylian Mbappé (qui officiellement n’aurait pas son mot à dire mais bon …).
Dembélé représente aussi une bonne opportunité de marché car il est en fin de contrat au Barca, il viendrait remplacer numériquement Di Maria. Après ce joueur reste aussi un cas à part entière à gérer mais c’est un pari à prendre (tu l’as ?).

Une autre rumeur donne du poids à ce nouveau projet, le joueur de Reims, Hugo Ekitike. C’est un jeune joueur français de moins de 20 ans, qui évolue déjà en ligue 1 et qui pourrait être séduit du nouveau projet parisien. Ekitike termine la saison avec 10 buts et devient accessoirement le meilleur buteur européen de – 20 ans du top 5 européen. Déjà une belle performance.

Dans cet objectif de recrutement « made in ligue 1 », on peut aussi citer l’intérêt de Paris pour Seko Fofana, mais il apparait plutôt comme un plan B si jamais Paris n’arrive pas à attirer Tchouameni dans la capitale.

Dans ce projet si on peut souffler quelques idées à Luis Campos, en fonction des besoins du club, Paris pour s’intéresser à d’autres jeunes joueurs français.
En défense par exemple, un joueur comme Jules Kounde. L’ancien bordelais est dans la force de l’âge et possède une belle progression encore. Parmi les autres profils intéressant notons aussi Evan Ndicka, Maxence Lacroix ou encore Mohamed Simakan.
Le niçois Amine Gouiri pourrait également apporter bien s’intégrer dans le projet du PSG, notamment pour remplacer Icardi. Au delà de Ekitike, il y aurait aussi Mohamed-Ali Cho ou le nantais Kolo Muani.

Et si Paris veut faire une exception et ne pas forcément recruter du « Français » pourquoi pas miser sur des joueurs comme Bellingham, Wirtz, Darwin Nunez ou encore le brésilien de l’Ajax Antony.

Paris souhaiterait donc apprendre de ses « erreurs » du passé et faire davantage confiance à des jeunes français. Surtout quand on voit la réussite des anciens titis en Allemagne comme Coman, Diaby ou encore Nkunku … A méditer

Laisser un commentaire Annuler la réponse.