Une façon d’innover, c’est ce que l’on demande constamment aux équipementiers, et visiblement si certains sont à la traîne, Puma semble prendre une avance confortable.

Fin mai, on se retrouve avec un week-end à 25 degrés, si le plaisir de pouvoir sortir sans porter de masque avec les rayons du soleil sur le visage est non négligeable, il témoigne tout de même d’un important soucis climatique qui montre des saisons de plus en plus perturbées. Si beaucoup d’entre nous essayent du mieux qu’ils peuvent de réduire leur empreinte de carbone, Puma s’y met aussi sa première chaussure 100% végétale, la King Platinium. Réalisé totalement à base de fibres végétales, cette dernière s’inscrit dans une initiative de zero dépendance aux énérgies non renouvelable, et répond totalement à la création d’Adidas, la Prédator de Paul Pogba crée par Stella McCartney.

Visiblement la démarche écologique a pris du poids chez les équipementiers et ce n’est pas pour nous déplaire, d’autant plus qu’ils ont visiblement réussi à mêler le style à la volonté de garder un objectif recyclable, de quoi faire d’une pierre deux coups.