Il y a peu on a eu droit au Clásico ainsi qu’au Superclásico, mais d’étranges maillots ont été vus parmi les joueurs, la majorité des équipes ne s’habillait pas avec l’uniforme habituel, mais dans quelques cas, avec des couleurs qui n’avaient rien a voir avec celles que l’on connaît, différents leitmotivs ont motivé les clubs à faire ces changements. Dans le Clásico qui eu lieu à Madrid, le blanc caractéristique du Real a été remplacé par le noir, cette collection a été créé par Adidas pour commémorer le 120ème anniversaire du club merengue, chose commune que de voir la Maison Blanche jouer avec ces couleurs durant les matchs loin du Santiago Bernabeu. Dans le cas de Barcelone, le club catalan arborait la senyera sur le maillot, les quatre barres au-dessus du fond jaune ont été désignées pour disputer le match, et il semblerait que ce soit une demande du président blaugrana, Joan Laporta, que de porter le maillot avec les couleurs qui représentent le drapeau catalan. Et dans le cas du Superclásico, River Plate a joué avec son maillot habituel, mais le rival de Boca Juniors a disputé le match avec un maillot entièrement jaune et sans frange, dans le cadre de sa commémoration très importante de l’anniversaire de la fondation Casa Amarilla (le centre d’entraînement du club xeneize).

Quelques informations indiquent que c’est un chaman qui a recommandé ce changement pour essayer de casser la série de mauvais résultats aux Superclásicos, et dans une version moins superstitieuse, cette tunique pourrait être motivée par une stratégie de marketing afin d’obtenir plus de ventes pour cet évènement. Quelque soit la réponse, il est clair que l’on a parlé de cela autant que des résultats des rencontres.