Une première pour un royaume à l’image ultraconservatrice, autorisées à pénétrer dans l’enceinte d’un stade de football depuis peu (janvier 2018), les saoudiennes vont désormais bénéficier de leur propre compétition nationale ! Cette initiative fait suite au programme du prince héritier Mohammed Ben Salmane, le prince héritier d’Arabie Saoudite.


C’est un championnat composé de 16 équipes qui va être lancé ce 22 novembre 2021. Celui-ci se déroulera en deux phases différentes.

Pour la première phase, il s’agira de diviser la compétition en trois ligues différentes. La première se déroulera dans la capitale, à Riyad, la seconde à Djeddah et la troisième et dernière à Dammam. Une fois les matchs de ces ligues terminées, les meilleurs équipes s’affronteront dans une phase finale qui aura lieu en début d’année 2022 pour déterminer l’équipe qui sera championne d’Arabie Saoudite.

Selon Yasser Al-Misehal, le président de la fédération saoudienne, la création de ce championnat représente un « moment important ».